UA-140390347-1

Restaurations en cours

2020 - 2021:

Campagne de travaux pour sauvegarder

la tour St Jean du XVème siècle,

4ème tour de l'ancienne forteresse médiévale

Budget prévisionnel: 162 180 €

Subventions obtenues à ce jour:

Direction Régionale des Affaires Culturelles: 15%

Subventions estimées:

Région des Pays de la Loire: 15%

Département de Loire-Atlantique: 10%

Dons et mécénat: 20 %

Fonds propres: 40 %

Des nouvelles du chantier

la campagne de sauvegarde de la tour Saint Jean a démarré mi-novembre 2020. Les gravats extérieurs au pied de celle-ci ont été préalablement retirés et la douve à l'angle sud-ouest a été terrassée pour permettre à une nacelle (de 16 T) d'éliminer toutes les parties instables ainsi que les poutres dangereuses.

Par la suite, tous les gravats intérieurs ont été pelletés à l'aide de convoyeurs. Ce travail long et patient a permis de dégager l'ancienne chambre de tir et de découvrir une belle porte datant du XVème siècle à linteau de bois avec accolade et deux bouches à feu pour tirs à arbalète. Le niveau initial de cette pièce a été retrouvé et permettait aux défenseurs d'ajuster leur tir à genoux et d'atteindre facilement les assaillants au pied des courtines.

On peut désormais entrer dans la tour et la découvrir alors qu'on ne pouvait plus y pénétrer depuis son écroulement en 1966 !

 

L'architecte, Monsieur Pascal Filâtre et l'entreprise nantaise SORENOV qui travaillent sur ce chantier en étroite collaboration nous permettent de retracer l'histoire de ce vestige notamment en ayant une lecture précise des murs (disposition des pierres et moellons, jointoiements, emplacement des meurtrières etc.…).

La tour est en train d'être échafaudée à l'intérieur et à l'extérieur et les travaux de maçonnerie démarreront mi-janvier 2021. La fin du chantier est prévue fin mai.

Déblaiement des gravats intérieurs de la tour Saint Jean, 9 décembre 2020
Ci-contre, vue intérieure de la tour, les gravats évacués,
en arrière-plan, la chambre de tir;
ci-dessus meurtrière (fin XVème siècle) pour tir à arbalète
ainsi que les débris d'un miroir.

Ruines de la tour St Jean, quatrième tour de la forteresse, effondrée dans les années 1970

Photos de la vieille tour St Jean, prises vers 1900. Datant du XVème siècle, elle a subi d'importantes restaurations vers 1850.

Sur la photo de droite, au-dessus de la fenêtre, on remarque une pierre Renaissance aux armes des Rohan, premiers propriétaires des lieux à la fin du Moyen-Age.

Château de            ourmont

Freigné

44 540 Vallons-de-l'Erdre

Mentions légales - © Château de Bourmont 2019

  • Instagram